INSCRIVEZ-VOUS POUR RECEVOIR 10% DE RÉDUCTION SUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE

Paris–Nice, AKA la Course au Soleil

Paris-Nice, AKA La Course au Soleil est depuis bien longtemps une de nos courses préférées. En plus d’être traditionnellement la première course à étapes européenne de la saison – la première occasion de voir les coureurs du grand tour s’affronter – Paris-Nice apporte aussi son lot de romantisme. L’hiver traine souvent encore des pieds dans le nord de la France et le départ depuis la Ville Lumière, le premier dimanche de mars, se fait souvent sous un ciel gris terne accompagné de pluie.

La course s’élance ensuite vers le sud, serpentant dans les vignobles nus de la Bourgogne, effleurant ensuite le pied des Alpes puis plongeant dans la Provence. Progressivement durant ce périple le soleil fait son apparition pour finalement apporter un printemps méditerranéen au peloton qui rejoint la Côte d’Azur. Paris-Nice c’est la promesse du printemps et les prémices des longs rides d’été qui approchent.

Le Paris-Nice a aussi une place dans notre cœur car il parcourt nos routes les plus chères. Pendant de nombreuses années la finale prenait la forme d’un contre la montre sur le Col d’Èze, notre sortie préférée du midi

De nos jours cependant c’est une étape route qui clôture la course, en passant par les montagnes méditerranéennes avant de plonger en ville et de serpenter autour du port pour finir sur la Promenade des Anglais. Les clients de la boutique de Nice suivant la course sur notre écran courent souvent à l’extérieur in extremis pour voir le peloton filer à toute allure vers la ligne d’arrivée.

Paris-Nice emprunte l’arrière-pays niçois, à l’opposé des plages, et avant son arrivée sur la Promenade la course contient au moins une vraie étape de montagne.

Les années précédente c’était le Col de Vence qui avait été choisi pour l’ascension et pour sommets, le Col de Couillole et le Col de Turini avaient été sélectionnés.

Cette année ce sera le Col St Martin/La Colmiane (1,500m), avant de finir par une ascension de 7.2km vers la station d’Auron.

Le champion actuel, Tadej Pogačar ne viendra pas défendre son titre cette année mais la course n’en sera pas moins intense car tous les yeux seront rivés sur son compatriote et adversaire de longue date : Primož Roglič. Paris-Nice a vu naître plus d’une star, comme le jeune Peter Sagan et sa victoire à l’âge de 19 ans qui a donné la couleur au reste de sa carrière.

Quelle future star va faire son début au Paris-Nice cette année ? Nous le verrons bientôt, après 8 jours et 1220 kilomètres.

Si vous êtes de passage, venez nous voir au café partager un bon café et un grand écran pour suivre la course. Louez un vélo et explorez les routes empruntées par les pros – Demandez à notre équipe pour des recommandations de parcours.