Col de Tende: Nos montagnes à la carte #03

L‘Alpe d‘Huez est connu pour ses célèbres 21 virages, épingles à cheveux ou lacets – appelez-les comme vous le voulez. Le Passo dello Stelvio en compte 48 sur son versant est, classique et très photographié, mais sur 16,5 km de routes bitumées. Le col de Tende compte le même nombre de virages mais en seulement 7,4 km et à vrai dire, si vous quittez la route principale sur la droite un peu plus d‘1 km avant le tunnel de Tende, vous pouvez en encore ajouter 17 pour atteindre le total vertigineux de 65 virages. Et les 4 derniers kilomètres se font sur du chemin.

Si vous aimez sortir des sentiers battus, vous aimerez le col de Tende.

Lire Plus
Col de Tende: Nos montagnes à la carte #03
Col de Tende: Nos montagnes à la carte #03

Rien qu‘en regardant les photos, il est facile de comprendre que le col de Tende vaut la peine d‘être défié.

Situé à seulement 40 km de la mer à vol d‘oiseau, le col a été emprunté à l‘époque romaine par les garnisons de Ligurie qui établirent leur colonie à Tende. La ville devint riche et puissante au Moyen-Âge en contrôlant le col, passage obligatoire pour le commerce du sel entre la côte et les nobles de la Maison de Savoie. La Maison de Savoie était une des plus anciennes et puissantes familles royales d‘Europe, qui gouvernait les Alpes de Turin depuis le début du 11e siècle.

Le sel, provenant de la Camargue et des salins d‘Hyères près de la mer, était une des matières premières les plus précieuses de l‘époque et elle avait tellement de valeur que la Route du Sel fut la première route pavée construite dans les Alpes.

Col de Tende: Nos montagnes à la carte #03

A son apogée, on estime que plus de 55 000 mules transitaient sur la Route du Sel, connue aussi sous le nom de Via del Sale (ou la Real Strada, la Route Royale) et les muletiers de Tende étaient réputés pour être les meilleurs au monde. Pour une simple et bonne raison.

Située au fond de le vallée de la Roya, la route du col s‘élève au-dessus d‘une paroi de pierre presque verticale pour atteindre les 1871 m où le col et le frontière italienne se rejoignent.

Col de Tende: Nos montagnes à la carte #03

Après la naissance de l‘Italie, au 19e siècle, plus d‘un millier de militaires italiens vivaient dans des casernes et contrôlaient les forts situés au sommet du col.

Durant la seconde Guerre Mondiale, toute la vallée fut fortifiée avec des bunkers de béton, positions d‘artillerie et de mitrailleuses, dirigées à l‘ouest vers la France. Aujourd‘hui, toute la vallée semble déserte et ressemble un peu à un no-mans-land. Tende a été rattachée à la France depuis 1947 mais semble toujours comme une ville à part.

Col de Tende: Nos montagnes à la carte #03

Les habitants cultivent toujours les champs en terrasses situés au-dessus des villages en cul-de-sac et les éleveurs continuent de faire paître leurs troupeaux dans les pâturages des Vallées des Merveilles où l‘on peut encore trouver des milliers de gravures, vestiges datant de l‘Âge de Bronze où les gens vouaient un culte au taureau.

Le patois local (et l‘habitant de Tende) est appelé le Tendasque. Lors des festivals locaux, on trouve d‘ailleurs plus de produits italiens que français.

Col de Tende: Nos montagnes à la carte #03

Les lacets du col en forme de spaghetti sont calmes désormais.

Le tunnel de Tende, d'une longueur de 3 km, a été construit en 1882, ce qui enlève tout le trafic de la partie supérieure de la route.

Pour le cycliste d'aventure, c'est donc l'évasion parfaite.

Pour en savoir plus sur les endroits où nous roulons et nos ascensions locales, découvrez notre série Montagnes à la Carte. Ou venez nous rendre visite à Nice et faites-en l'expérience par vous-même.





Photo : Greg Annandale
Texte : Max Leonard