Col de la Bonette: Nos montagnes à la carte #2

Ne vous fiez pas trop aux dires sur la Bonette que le cycliste peut apercevoir sur les panneaux le long de la montée, depuis Jausiers au nord ou Saint-Étienne-de-Tinée au sud, à savoir que c‘est la route goudronnée la plus haute d‘Europe.

Lire Plus
Col de la Bonette: Nos montagnes à la carte #2
Col de la Bonette: Nos montagnes à la carte #2

Il y a quelques routes bitumées qui sont encore plus hautes.

Et c‘est uniquement la route inter-vallée la plus haute d‘Europe (c‘est à dire, la route d‘altitude qui mène vraiment quelque part) si vous acceptez le fait qu‘emprunter la boucle de la Cime de la Bonette autour du sommet de la montagne (2 802 m) ne soit pas de la triche.

Col de la Bonette: Nos montagnes à la carte #2

Admirez plutôt la rivière Tinée que vous suivez jusqu‘à l‘endroit où elle n‘est plus qu‘une cascade d‘eau cristalline qui s‘écoule dans une vallée d‘altitude, rivalisant en beauté avec ce que vous pourrez trouver plus au nord des Alpes.

Admirez les pétales blanches des minuscules pâquerettes des prés alpestres qui, pendant quelques courtes semaines après la fonte des neiges, perdent leurs couleurs ocres et leur aspect détonnant pour virer au vert acide, festif et intense.

Admirez les moutons suivant leurs bergers au milieu des replis de la montagne au-delà des frondaisons.

Col de la Bonette: Nos montagnes à la carte #2

Restez un moment au sommet de la montagne, sombre pyramide avec ses pentes de 15 % qui vous volent le peu d‘air restant dans vos poumons et marchez jusque tout en haut. Là, à 2 859 m, vous pourrez admirer un panorama de montagnes digne d‘une toile de maître, chaque pic portant un nom spécifique. Vous pourrez entendre les cloches des troupeaux situés sur chacun des versants de la crête, ceux qui paissent en altitude dans les Alpes et ceux des pâturages plus bas, proches de la Méditerranée.

Admirez les vestiges des grands forts qui gardaient autrefois ce ruban de bitume et imaginez la vie des soldats durant l‘hiver - quand ils devaient installer des planches entre les toits des casernes pour créer des passages sous l‘épais manteau neigeux et quand ils devaient hisser au treuil leur nourriture depuis Bousiéyas, un hameau situé quelques centaines de mètres en contrebas.

Col de la Bonette: Nos montagnes à la carte #2

La route de la Bonette fut construite par Napoléon III quand Nice et ses environs furent cédés par les Italiens aux Français en 1860.

En créant cette Route Impériale, Napoléon s‘était alors engagé à protéger Nice, le joyau azuréen de la rive méditerranéenne, et ses environs de la menace italienne.

Admirez enfin les carcasses en béton, datant de la Seconde Guerre Mondiale, qui protégeaient la route du col et ses défilés menant à la frontière et vous comprendrez alors que la volonté de l‘homme ne peut durer qu‘un temps et que la vie de la montagne est toujours infiniment plus longue.

Col de la Bonette: Nos montagnes à la carte #2

Dénichez, si vous le pouvez, la route secrète menant au Col de la Moutière et empruntez cette piste difficile depuis Moutière jusqu‘au sommet. Redescendez ensuite vers un monde plein de chaleur et de parfums où la meilleure pizza au monde vous attendra.

Là, vous comprendrez, si cela ne vous a pas encore frappé, que le col de la Bonette est une des plus belles ascensions à faire à vélo et que l‘altitude prodigieuse où vous êtes vous permet simplement d’apprécier les charmes de ce col un peu plus longtemps.

Pour en savoir plus sur les endroits où nous roulons et nos ascensions locales, découvrez notre série Montagnes à la Carte. Ou venez nous rendre visite à Nice et faites-en l'expérience par vous-même.





Photo : Greg Annandale
Texte : Max Leonard