La remontée fantastique !

1Vezelay

 

Somewhere in a dark, dank corner of an old dis-used factory, there must be a mould where they produce long-distance cyclists en mass to be sent out and traverse the globe in a two-wheeled quest to answer questions only they feel the need to ask themselves. How long can I go? How high can I go? How many borders can I cross?

Our friend Matthieu of Manville.cc and Luc Royer of Chilkoot are from said mould. And Luc put a name on it - 'Born To Ride'. He imagines an event every year to celebrate his 'affliction' and this year's edition was a 958kms long and 10,993m of up audax/brevet/personal distance challenge (call it what you will) between Vezelay in the heart of France and Gaudi's La Segrada Familia in Barcelona.

Matthieu found new friends from 19 year old students to 63 retired professionals (and everything in-between) and strength to do the final 400kms in one hit with two fellow 'musketeers' in Gregory 'Thug' White and Elisabeth 'The Quuen'.

His pictures and account (in French) tell the story.

 

 


 

Quelque part dans un coin sombre et humide doit se trouver une usine, où doit s'y trouver un moule qui produit des cyclistes longue distance en masse afin de traverser le globe à deux roues...

En terme de distance, le plus gros challenge que je me suis fixé cette année fut le Vezelay-Barcelona, Born to Ride 2016 organisé par Chilkoot.

49 participants, 39 sur la ligne de départ, 1000 km et 4 points de contrôles de basiliques en cathédrales. La ligne d’arrivée une fois passée la frontière, la Sagrada Familia.

Profitez de cette histoire.

 

 

2Ontheroad

 

 

Une des particularité des événements que Luc Royer organise, c’est la grande variété de profils de cyclistes engagés. De 19 à 63 ans, on y retrouve des étudiants, écrivains, ingénieurs, photographes, graphistes ou professionnels du monde du vélo tous animés par une passion et une volonté débordante, en marge des courses cyclosportives plus classiques et au parfum d’aventure qu’offre les Brevets FFCT.
J’y retrouve mon ami François, Thierry, Alain, je pose des visages sur des photos de profil et commence mes premiers échanges avec certains qui deviendront de fidèles compagnons de route.

 

 

 

 

Une distance pareille à boucler en moins de 96h n’est jamais anodine, avec un départ de nuit (à minuit pour être précis) les premières défaillances de certains participants se font sentir très rapidement. Il pleut fort, le matin se lève et rien ne présage du bon, le vent de face supplémentaire nous rappelle à chaque instant notre peine. Le choix est fait de se serrer les coudes entre pilotes quitte à perdre du temps pour certains.

 

 

7Nuit

 

 

Il faudra attendre le lendemain pour trouver du beau temps et s’enfoncer dans les forêts du cœur de la France, de châteaux en cathédrales. L’atmosphère est prudente et prévenante envers mes camarades de route mais je sens mes jambes frétiller. Après discussion du plan de route il est acquis que nous passerons le contrôle de Montpellier le dimanche soir. Une nuit de 4 heures dans un petit hôtel de Sète pour se sécher et ma décision est prise, à 5 heures du matin, avec 600 kms dans les jambes, je rallierai Barcelona d’une traite sans dormir, soit 400 km pour cette ultime étape, c’est mon objectif.

 

 

4Lac

 

5Copains

 

 

Je m’envole d’abord en duo avec Nicolas jusqu’à Perpignan à un rythme effréné par les nationales ayant en tête de rattraper deux groupes nous précédant. Chose faite, l’alliance magique s’opère avec Gregory « Thug » White (finisher de la TCR 2015) et Elisabeth (dit The Queen) qui ont exactement la même idée. Pas de pause ici, le temps d’accorder nos tempos et constater que l’on forme une équipe efficace nous partons à l’assaut de la frontière pour mener notre trio infernale en haut des dernières bosses espagnoles à la tombée de la nuit. Descentes à toute vitesse phares éclairés, une pause tacos puis 60 kms de relais à trois sans relâche pour arriver au pied de notre but.

 

 

6TroisMuskateers

 

 

C’était complètement fou, trois ombres surréalistes qui découpaient les routes désertes en silence. Je n’oublierai jamais ses moments suspendus, heureux d’avoir atteint mon objectif en 76 heures tout compris et m’être fait de nouveaux valeureux amis.

 

 

8Arrivée

 

Long-distance challenges are perfect 'in the field' tests for our products. Here's a list of Matthieu's 'Born To Ride' kit that helped him complete the challenge in an impressive 76 hours;

Leave a Reply

Sorry, you must be logged in to post a comment.